Depuis sa création en 2001, La Fondation Fellini pour le cinéma est parvenue à élaborer un concept innovant d’activités entre tradition et modernité où se concentrent la conservation patrimoniale, la formation et la recherche académique, la technologie et l’économie, sans  oublier la création artistique (Maurice Béjart a créé en première mondiale en 2003 le Ballet Ciao Federico pour la première grande exposition de la Fondation Fellini, Fellini Maestro del cinema, Palais de Beaulieu, Lausanne ; la fondation a été partenaire en 2015 de la création de Fellini, composition musicale de Johan de Meij ; le centre culturel de la Fondation Fellini à Sion a présenté en 2018 en première mondiale les lithographies de David Lynch en hommage à  Fellini, avec l’exposition David Lynch Dreams. A Tribute to Fellini). L’oeuvre de Fellini, constituée en une collection de 9'000 documents originaux parmi 15'000 documents de la collection totale, a permis à la fondation qui porte son nom et en est le propriétaire, de fédérer des partenaires et des activités qui restaient cloisonnés et de relier la génération du grand réalisateur italien à la génération des étudiants et des chercheurs d’aujourd’hui. A travers ses activités (comptant plus de 100 expositions et événements en Suisse et à l’étranger, 40 publications et monographies, un programme éducatif cinéma et photographie « L’Atelier du regard ») la Fondation Fellini a étendu ses activités aux domaines de l’éducation, de la technologie, de l’économie, en créant notamment un magazine interactif exclusif sur iPad pour les expositions de son centre culturel en Suisse. Depuis 2001, en particulier lors d’expositions internationales dont elle est partenaire culturel principal, la fondation a établi des liens étroits avec les acteurs économiques et les grandes firmes. A titre d’exemple, lors de l’exposition « Persol Magnificent Obsessions » créée par la holding du luxe Luxottica en hommage à Fellini et à Terry Gilliam au Center548 à Manhattan (juin 2011), la fondation a présenté d’importants  documents des castings des films de Fellini. Luxottica/Persol et la fondation ont articulé en un seul espace ouvert au public le secteur du luxe et celui du cinéma, unis vers une quête obsessionnelle de la perfection au service de l’œuvre.

 

En synthèse les activités de la Fondation Fellini se développent donc au cœur de quatre secteurs : 1. Les expositions ; 2. La mise en valeur du patrimoine artistique auprès des écoles et de la recherche universitaire ; 3. Le dialogue entre la culture et la technologie ; 4. Le développement de la culture comme vecteur économique.